Affaire Julien Bayou et Adrien Quatennens : le coup de gueule d’Éric Dupond-Moretti

Les partis politiques doivent-ils, via leurs cellules internes, se saisir des accusations de violences sexuelles et sexistes en leur sein ? Pour le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, il ne peut pas y avoir « une justice de droit privé ».
23s
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien

Vidéos similaires

6m
6m
EXTRACT - Mardi 13/12/22 - 20:28Adrien Quatennens doit-il quitter l’Assemblée nationale ?Quotidien
4m38
EXTRACT - Jeudi 22/09/22 - 19:33Affaire Quatennens : Jean-Luc Mélenchon en roue libreQuotidien
2m42
1m38
EXTRACT - Mercredi 11/01/23 - 19:32Le très discret retour d’Adrien Quatennens à l’AssembléeQuotidien
3m52
EXTRACT - Mardi 13/12/22 - 19:34Adrien Quatennens condamné, radié de LFI dans la fouléeQuotidien
3m10
3m01
EXTRACT - Mercredi 14/09/22 - 19:38L’insoumis Adrien Quatennens soupçonné de violences conjugalesQuotidien
3m57
EXTRACT - Mercredi 28/09/22 - 19:38Affaire Bayou : haro sur Sandrine RousseauQuotidien