Arrêtons de culpabiliser les malades de la variole du singe

Cet été, alors que les vacances auraient dû être l’occasion de faire la fête, de faire des rencontres et plus si affinités, le « MonkeyPox » (la variole du singe en français) a jeté un froid. La maladie, très contagieuse et déjà très répandue en Europe, touche essentiellement les hommes qui ont des rapports avec d’autres hommes. Résultat, on a vu tout l’été une vague de culpabilisation des personnes à risque.

1m40
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

2m04
EXTRACT - Vendredi 16/09/22 - 20:02Pornographie : quelles conséquences sur la vie amoureuse des ados ?Quotidien
3m38
EXTRACT - Vendredi 07/10/22 - 19:58La Zone Mazaurette : décris-moi ton pénis je te dirai qui tu esQuotidien
49m
REPLAY - Mardi 08/11/22 - 19:20Quotidien, première partie du 8 novembre 2022Quotidien
1m30
EXTRACT - Vendredi 04/11/22 - 19:5845 à 68% des hommes aimeraient avoir un pénis plus grosQuotidien
53m
REPLAY - Vendredi 07/10/22 - 19:20Quotidien, première partie du 7 octobre 2022Quotidien
46m
REPLAY - Vendredi 21/10/22 - 19:18Quotidien, première partie du 21 octobre 2022Quotidien
54s
EXTRACT - Vendredi 14/10/22 - 19:58Les personnes âgées ont-elles encore une vie sexuelle ?Quotidien