Chaouch Express : peut-on vraiment parler de "prise d’otage" pour raconter les grèves ?

À chaque mouvement de grève, l’expression revient : les usagers sont « pris en otages ». Sur les plateaux télés, les personnalités politiques usent et abusent de ce terme. Azzeddine Ahmed-Chaouch a voulu savoir pourquoi on utilise cette expression et pourquoi elle en choque certains.
En savoir plus sur Yann Barthes

3m46
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

54s
2m41
EXTRACT - Lundi 16/12/19 - 19:35Zoom : d’où vient le ACAB, All Cops are bastards ?Quotidien
4m31
4m31
EXTRACT - Mercredi 10/10/18 - 19:53Chaouch Express : le remaniement ? Rien à secouer !Quotidien
4m14
EXTRACT - Mardi 18/12/18 - 19:51Chaouch Express : y aura-t-il une grève des policiers ?Quotidien
4m09
3m47
5m
EXTRACT - Mercredi 09/01/19 - 19:50Chaouch Express : et si les cours commençaient à 9h au lycée ?Quotidien
4m09
EXTRACT - Mercredi 03/06/20 - 20:02Chaouch Express : le foot français est-il plus con que les autres ?Quotidien
2m46
2m34
EXTRACT - Vendredi 19/06/20 - 19:45Chaouch Express : pourquoi ne lit-on plus les journaux ?Quotidien