Com’ 2022 – J-19 : les sondages se multiplient, mais ne disent pas tous la même chose

À moins de trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle démarre la période dite de la « cristallisation », pendant laquelle les Français vont arrêter leur choix. Pour tenter de convaincre les derniers indécis, les candidats mettent le paquet, mais les sondages ne suivent pas toujours. Valérie Pécresse et Éric Zemmour dégringolent, tout comme Emmanuel Macron, pourtant en hausse depuis le début de l’invasion russe en Ukraine. Un facteur pourrait faire basculer le vote : l’abstention. Alors qu’il dégringole dans les sondages, passant sous la barre des 10% d’intentions de vote, Éric Zemmour a décidé de durcir son discours. Sur M6 dimanche soir, le polémiste a annoncé la création d’un « ministère de la remigration » qui découle de la théorie dite du « grand remplacement ». Une position jugée trop radicale, même par les plus à droite de l’extrême droite.

Quotidien
4m44

Quotidien

À suivre