Comment l’Ukraine lutte contre la pénurie de blé depuis la Roumanie malgré la guerre

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, craint que la guerre en Ukraine ne provoque un « ouragan de famines » dans le monde. L’Ukraine est le quatrième exportateur mondial de céréales. L’Egypte et le Liban sont très dépendants de ses exportations de céréales. En temps de paix, l’Ukraine exporte 32 millions de tonnes de blé grâce à ses trois grands ports de Marioupol, Berdiansk et Odessa. Mais depuis le début de la guerre, l’armée russe pilonne sans relâche ses trois villes et empêche les navires ukrainiens de débarquer ou d’embarquer. Dans la mer Noire, un port se retrouve depuis un mois au centre du jeu : celui de Constanta, en Roumanie. Sur place, Valentine Watrin et Paul Bouffard ont pu échanger avec des dockers confrontés à une situation inédite.

3m01
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

9m
3m49
EXTRACT - Mardi 01/03/22 - 20:20En Pologne, le spectre d’une nouvelle invasion russeQuotidien