Condamné pour vol d'images, Éric Zemmour peut toujours compter sur CNews

Ce matin, le Président de la République a annoncé sa candidature dans la presse régionale grâce à une lettre aux Français. Les autres candidats aussi ont reçu cette lettre. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas d’accord avec les mots utilisés par Emmanuel Macron. Chacun avait sa petite technique pour démolir le candidat fraichement déclaré, de Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon, en passant par Éric Zemmour qui appuie ses arguments à grand renfort d’images de CNews, ou Valérie Pécresse qui se prend pour une maîtresse d’école…

4m37
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

3m19
EXTRACT - Vendredi 29/04/22 - 19:39Médiamètre : le bilan de la première semaine post-électionQuotidien
8m
BONUS - Dimanche 13/03/22 - 09:00Q++ 2022 : Pécresse dégringole, Macron sans turbulenceQuotidien
3m38
14m
12m