Au Congrès du PS, le vieux monde bouge encore

Valentine Oberti a suivi le Congrès du Parti socialiste ce week-end. Au programme : des personnalités pas très bavardes et l’épreuve du feu pour Olivier Faure, nouveau patron des socialistes. Le PS est-il mort ? Pas tout à fait. Ce week-end à Aubervilliers se tenait le Congrès du parti socialiste. Tous les ténors, ou presque, avaient fait le déplacement pour montrer un parti uni dans la plus grosse crise de son histoire. Mais les ténors présents, Najat Vallaud Belkacem, Jean-Christophe Cambadélis ou encore Julien Dray, n’avaient pas vraiment le cœur à l’ouvrage. Ils étaient là tout de même, pour soutenir leur nouveau patron, Olivier Faure. Le député, "fils unique de Martine Aubry et François Hollande" - c’est lui qui le dit – à largement remporté la course au poste de premier secrétaire du PS. Côté grand public, Olivier Faure souffre encore d’un sérieux déficit de notoriété.