Coronavirus : il y a un mois on disait ça (et c'est déjà vintage)

Avec ce confinement, on croirait que le temps s’est allongé. Une minute peut paraître une heure, alors un mois… Imaginez. La preuve, en réécoutant le discours des politiques d’il y a à peine un mois, on a l’impression que c’était il y a des années.
En savoir plus sur Yann Barthes

Vidéos similaires