En opération avec Stanislas Broniszewski, militant anti-chasse à courre

La chasse à courre est une vieille tradition française… que beaucoup voudrait voir disparaître. La chasse à courre c’est une bande de chasseurs aidés d’une meute de chiens, lancés à la poursuite d’un animal sauvage jusqu’à son épuisement. La pratique, qui remonte à la monarchie, est jugée particulièrement cruelle par ses opposants, de plus en plus nombreux. L’opinion publique, elle aussi, commence à prendre parti contre cette chasse autrefois réservée à la noblesse. En cause, la multiplication des publications, vidéos à l’appui, dénonçant la chasse à courre. En 2018, un cerf pris au piège dans l’eau avait été noyé par des chasseurs. Les images avaient fait le tour des réseaux sociaux en quelques heures. Plus récemment, plusieurs vidéos montrant des chasseurs poursuivre un cerf jusque sur les rails du train à Chantilly, dans l’Oise. Derrière ces vidéos, un homme : Stanislas Broniszewski, militant anti-chasse. Proche de l’extrême gauche et de la France Insoumise, il traque les adeptes de la chasse à courre et flirte avec l’illégalité. Azzeddine Ahmed-Chaouch l’a suivi lors d’une de ses opérations, à Compiègne, dans l’Oise. Et les choses se sont très vite tendues entre les militants et les chasseurs.
En savoir plus sur Yann Barthes

Vidéos similaires