Pour déjouer la propagande, un média indépendant russe se saborde

Alors que les médias russes Russia Today et Sputnik sont bannis de l’Union européenne, la Russie riposte. Des médias occidentaux comme la BBC ou la Deutsche Welle ne sont plus les bienvenus sur le territoire russe. Pour maintenir sa propagande, le Kremlin a également interdit les médias d’opposition au sein du pays et la dernière chaîne de télévision a pris la décision de stopper sa diffusion hier soir.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
1m25

Quotidien

À suivre