"Fainéants" : Macron ne regrette absolument pas

Alors que sa popularité ne cesse de s’effondrer et avant le gros chantier de la loi Travail, Emmanuel Macron a prononcé un discours à Athènes jeudi 8 septembre. Le président y assurait qu’il ne « céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Depuis, l’utilisation du mot « fainéants » a beaucoup fait parler. Son entourage n’a jamais été clair sur les personnes désignées. Ce lundi 11 septembre à Toulouse, Paul Larrouturou a demandé à Emmanuel Macron qui il désignait, et s’il regrettait ses propos. « Absolument pas », répond l’intéressé.

Outbrain