Gérald Darmanin veut sévir contre les évangéliques: un de leurs patrons, Thierry Le Gall, lui répond

Le gouvernement a un nouveau groupe religieux dans le viseur : les évangéliques. Cette branche du protestantisme, plutôt conservatrice, compte 600 millions d’adeptes dans le monde. Côté personnalité célèbre, on compte notamment Martin Luther King. Côté moins glamour, on leur reproche d’avoir fait élire Jair Bolsonaro à la tête du Brésil ou Donald Trump à la Maison-Blanche. En France, ils sont en pleine expansion : ils revendiquent un million de fidèles et une église évangélique ouvrirait tous les 9 jours dans le pays. Sauf que ça ne plaît pas vraiment au gouvernement. On a appris cette semaine que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, voulait sévir contre les évangéliques. Pour les fidèles, ils servent en réalité de bouc-émissaire pour détourner l’attention de la loi sur le séparatisme. En creux, ils accusent Gérald Darmanin d’utiliser leur culte pour prouver que sa loi ne vise pas uniquement les musulmans.
En savoir plus sur Yann Barthes

Vidéos similaires