Inès de la Fressange se souvient de Karl Lagerfeld : "Il était terriblement seul, et terriblement fragile"

Karl Lagerfeld était-il heureux ? Pour Inès de la Fressange, le couturier a eu la vie qu'il espérait avoir, sans le moindre doute, tout en ayant en horreur la solitude et l'ennui.

Vidéos Similaires