Invitées : Eugénie Bastié et Camille Vigogne Le Coat présentent leurs ouvrages (Partie 2)

La grand reporter au Figaro, Eugénie Bastié, qui publie une compilation de ses chroniques, dans un ouvrage intitulé « La dictature des ressentis », chez Plon, ainsi que la grand reporter à l’Obs, Camille Vigogne Le Coat, qui publie elle le livre choc « Les rapaces », aux éditions Arènes, sont les invitées de Quotidien jeudi 16 novembre. Eugénie Bastié décrypte comment nous sommes passés de la raison à l’émotion avec la nouvelle génération, comme elle l’explique dans son livre. Puis, elle se penchera sur l’idéologie wokiste, qui semble être un sujet redondant au Figaro, et sur la droite conservatrice qui semble remporter la guerre culturelle. Elle tente d’en dire plus sur la déconstruction, qui est selon l’autrice le mal du siècle, explique que le patriarcat a aujourd’hui quasiment disparu, et estime que la démocratie a besoin des opinions extrêmes. Puis, Camille Vigogne Le Coat se livre sur son enquête sur David Rachline, maire de Fréjus, et vice-président du RN à travers l’ouvrage « Les rapaces ». Elle y parle notamment de corruption, de clientélisme, de racisme, et d’alcoolisme. Elle se penche sur les preuves qu’elle possède, alors qu’elle est accusée de propos diffamatoires et calomnieux. Elle explique ce qui lui a mis la puce à l’oreille, et ce qui l’a le plus choqué dans ce qu’elle a découvert. Elle en dit davantage sur le supposé alcoolisme, antisémitisme et racisme du maire sudiste. L’autrice se penche ensuite sur les réactions de Marine le Pen et de Jordan Bardella face à la publication de cet ouvrage.

Quotidien
13m

Quotidien

À suivre