Javier Milei, le Donald Trump argentin fantasque qui veut conquérir le pays

Dans deux semaines, se tiendront les élections présidentielles en Argentine, avec un grand favori, Javier Milei. Un homme politique avec un caractère décrit par les médias du pays comme populiste et extravagant. C’est à la surprise générale que l’homme âgé de 52 ans a remporté les élections primaires cet été. L’ancien joueur de football, économiste ou encore chanteur de rock est un savant mélange de Donald Trump, dans ses convictions et de Mick Jagger dans l’allure. Le personnage ultra-libéral n’hésite pas à se montrer particulièrement offensif sur les chaînes du pays, et à tacler sévèrement la gauche, l’Etat argentin, et récemment le pape François, avec des mots particulièrement crus. C’est en surfant sur l’échec des partis traditionnels que Javier Milei s’est aussi fait un nom et a gagné en popularité notamment dans les quartiers pauvres touchés par l’inflation.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m14

Quotidien

À suivre