La BAC : les Divas de l’Orient, libres et glamour

Puisque les musées ont rouvert leurs portes, Ambre Chalumeau continue de dresser la liste des expositions à ne surtout pas manquer pour savourer au mieux la réouverture. Ce mardi, elle nous conseille de filer à l’Institut du monde arabe pour voir l’expo « Divas ». « Divas », c’est la part belle aux femmes orientales, loin des clichés qui leur collent à la peau et des restrictions suffocantes qu’elles subissent dans certains pays. « Divas », c’est une ode aux femmes orientales libres, glamour et incroyablement badass. L’expo rappelle par exemple que dès les années 1920, des pionnières enlevaient leurs voiles et créaient des revues féministes, qu’elles étaient chanteuses, actrices ou meneuses de cabarets et qu’elles ont ouvert la voie aux générations futures. Impossible de passer à côté de la chanteuse Oum Kalthoum – pour ne citer qu’elle - qui a façonné toute la figure de la diva orientale et fait ce qu’aucune autre femme avant elle n’avait pu faire : chanter seule devant un orchestre d’hommes qui travaillent pour elle. Ou encore de l’actrice Sabah, Egyptienne elle aussi ou de Fairuz, devenue un symbole national au Liban. Ambre Chalumeau dresse le portrait de ces Divas orientales dans sa Brigade des Affaires Culturelles.

Vidéos similaires