La Brigade : les cinémas privés de "Avalonia" et "Black Panther : Wakanda forever", le gros coup de pression signé Disney +

Nouvel épisode dans le bras de fer opposant la France aux plateformes de streaming : il n’y aura pas de film de Noël signé Disney dans les salles cette année. En janvier dernier, le Ministère de la Culture et les professionnels du secteur ont modifié la « chronologie des médias » qui permet aux plateformes de proposer des films récemment sortis en salle. À l’origine, elles devaient attendre 36 mois, un délai ramené à 15 mois pour Netflix et 17 mois pour les autres plateformes, comme Disney +. Laquelle trouve ce délai beaucoup trop long. Contrariée de devoir attendre si longtemps pour proposer son dernier film de Noël, « Avalonia », après sa sortie en salles, l’entreprise américaine a pris la décision de ne pas passer par la case salles obscures. Disney a également annoncé que le très attendu dernier Marvel, « Black Panther Wakanda Forever » serait lui aussi exclusivement visible sur sa plateforme. Une très mauvaise nouvelle pour les cinémas français, en souffrance depuis l’épidémie de Covid.

4m32
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

Invité : la masterclass de James Cameron (partie 2)
13m
EXTRACT - Vendredi 02/12/22 - 20:53Invité : la masterclass de James Cameron (partie 2)Quotidien
22m
EXTRACT - Vendredi 02/12/22 - 20:24Invité : la masterclass de James CameronQuotidien
4m01
EXTRACT - Jeudi 01/12/22 - 20:05La Brigade : J-1 avant James Cameron dans QuotidienQuotidien
4m53
EXTRACT - Lundi 07/11/22 - 20:00La Brigade : Black Panther 2 peut-il sauver le cinéma ?Quotidien
2m49
EXTRACT - Jeudi 24/11/22 - 19:54DéZoom : comment les “Sentaï” se sont imposés en FranceQuotidien
53m
REPLAY - Vendredi 07/10/22 - 19:20Quotidien, première partie du 7 octobre 2022Quotidien
3m35
1m50
EXTRACT - Mercredi 23/11/22 - 20:04La Brigade : "Aucun ours", la bouteille à la mer de Jafar PanahiQuotidien
1h22
REPLAY - Mardi 13/09/22 - 09:01American starFilms TV
1m06
EXTRACT - Vendredi 21/10/22 - 19:33Israël : un ministre joue les James Bond pour relancer le tourismeQuotidien