La Brigade : Patrick Chauvel, profession photoreporter de guerre

Certains conflits nous semblent plus loin que d’autres. C’est pour cette raison que les photo-reporters sont importants. Patrick Chauvel en fait partie et il est mis à l’honneur dans le nouveau numéro de « 100 photos pour la liberté de la presse », édité par Reporters sans frontières. C’est la recommandation culturelle d’Ambre Chalumeau de ce vendredi. Patrick Chauvel est actuellement en Ukraine, pour le magazine Paris Match, où il couvre la guerre et nous permet, en photos, de mieux comprendre ce conflit et le quotidien des Ukrainiens. Depuis des années, ce photographe parcourt le monde pour montrer la réalité des conflits, parfois au péril de sa vie. Il a d’ailleurs été blessé six ou sept fois, notamment au Cambodge. Patrick Chauvel s’est rendu en Libye, au Vietnam, en Syrie ou encore en Tchétchénie, avec toujours le même objectif : abolir l’idée qu’un drame, parce qu’il est loin de chez nous, n’est pas important.
En savoir plus sur Ambre Chalumeau

2m57

Quotidien

À suivre