La Culture : « Une éducation orientale », une autobiographie qui permet de mieux comprendre le Liban

Au menu de sa chronique culture, Ambre Chalumeau nous recommande « Une éducation orientale », une BD autobiographique, dessinée par l’artiste Charles Berbérian. Dedans, on y lit une enfance rythmée par les attentats et de nuits passées dans le bruit des coups de feu, qui résonne évidemment avec l’actualité. Il apporte aussi des explications, du contexte historique et des anecdotes concrètes. Un beau mélange qui permet de mieux comprendre le Liban et les Libanais. Charles Berbérian raconte son dernier voyage à Beyrouth, juste après l’explosion de 2020 et revisite les lieux de son enfance. Il utilise plein de médiums différents pour voyager entre les époques, du fusain, de l’aquarelle, ou même juste des croquis au stylo quatre couleurs, griffonnés dans des cafés et intégrés au livre. Mais au-delà de ce contexte historique qui a rendu son enfance et adolescence particulière, c’est aussi avant tout un récit d’enfance et d’adolescence, un récit sur la famille, sur ses parents et surtout sur la relation avec son grand frère, le réalisateur Alain Berbérian, qui est mort il y a quelques années. Si la lecture ne vous dit rien, Ambre Chalumeau vous recommande d’écouter le groupe Blonde Redhead, qui publie un nouvel album après des années d’absence. Dans le contexte actuel, un morceau tout en douceur ça fait du bien. Si vous êtes plutôt du genre cinéaste, Ambre Chalumeau a un film à vous suggérer : "Linda veut du poulet". En salle depuis le 18 octobre, ce film d’animation a gagné le grand prix du festival d’Annecy cette année. Alors gare aux préjugés, dans ce film Linda veut vraiment du poulet. C’est une petite fille à qui sa mère dit qu’elle peut demander ce qu’elle veut. Et ce qu’elle veut, c’est du poulet aux poivrons avec une recette spéciale. Mais c’est jour de grève alors les voilà parties dans une quête infinie, loufoque et colorée. C’est un film à double lecture, qui replonge littéralement en enfance. C’est bientôt le week-end et vous ne savez pas quelle sortie prévoir ? Ambre Chalumeau à ce qu’il vous faut ! A la Maison Européenne de la Photographie, partez découvrir la première rétrospective de la photographe néerlandaise de Viviane Sassen, connue notamment pour ses photos de mode. Une œuvre qui s’étale sur trente ans et où on peut reconnaître un style signature : un énorme travail sur la couleur d’une part, dans des atmosphères oniriques, mais de l’autre, un regard particulier porté sur les corps, toutes formes de corps, réels et irréels.
En savoir plus sur Ambre Chalumeau

Quotidien
3m22

Quotidien

À suivre