La France tolère particulièrement bien l’infidélité

Maïa Mazaurette décrypte l’aspect amoureux à travers les titres de Francis Cabrel. Elle se penche cette fois-ci sur le titre « La belle Debbie », sortie en 1999. En référence aux paroles de la chanson, la chroniqueuse tente de savoir si les maris crient lorsque leurs femmes les trompent. Pas forcément, puisque selon une étude de 2014, la France est l’un des pays où l’infidélité est la mieux tolérée, avec seulement 47% de ses habitants qui décrivent l’infidélité comme immorale.
En savoir plus sur Maïa Mazaurette

Quotidien
1m09

Quotidien

À suivre