La vague de révolte italienne suite au féminicide de Giulia Cecchettin

En Italie, le meurtre de Giulia Cecchettin par son ex-petit ami dont nous vous avions parlé la semaine dernière, bouleverse toujours le pays. Filippo Turetta, étudiant de 22 ans est finalement passé aux aveux après avoir été arrêté en Allemagne et une cavale de plus de sept jours. Depuis ce féminicide, Giulia Cecchettin est devenue un véritable symbole à travers de nombreuses manifestations, et notamment lors de la journée contre les violences faites aux femmes. La chaîne de télévision italienne Rai 1 a diffusé un enregistrement de la jeune femme peu avant sa mort, dans lequel elle alertait sur le comportement de son petit ami. Depuis, deux autres femmes ont été assassinées par leurs maris, portant le triste bilan des féminicides italiens à 108 depuis le début de l’année. Toutes les émissions italiennes continuent de lui rendre hommage. La sœur de la victime, Elena Cecchettin participe grandement à cette révolte de par ses déclarations tranchées sur le patriarcat dans le pays. Giorgia Meloni, mise quelque peu sous pression, s’est exprimée dans la semaine.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m11

Quotidien

À suivre