Laurent Wauquiez vire Calmels, Pécresse s’en mêle : au final, la droite s’enfonce

Après les attaques de Virginie Calmels dans le Parisien ce week-end, la numéro deux du parti les Républicains s'est vu montrer la porte. Laurent Wauquiez, lui, refuse de commenter. Chez LR pourtant, le navire semble prendre l'eau : c'est encore une nouvelle guerre à la tête du parti.

Outbrain