Le Moment de vérité : "Il y a frapper et frapper", deux hommes accusés de violences conjugales témoignent

Mercredi 3 septembre s’est ouvert le premier Grenelle français contre les violences conjugales. Mardi, Salhia Brakhlia est allée à la rencontre de femmes victimes de violences dans un centre d’accueil d’urgence. Si on connait l’existence de ces centres grâce aux nombreuses campagnes de sensibilisation, on sait moins qu’il existe également des établissements pour les auteurs de ces violences. Des centres réservés aux hommes violents, dans lesquels ils sont placés sous contrôle judiciaire et tenus à distance de leur compagne, pour un temps décidé par la justice. Le Home des Rosatis, à Arras, est le premier centre de ce genre. Créé en 2009, il est venu en aide à 500 hommes. Deux d’entre eux ont accepté de témoigner au micro de Salhia Brakhlia.
En savoir plus sur Yann Barthes

5m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

38s
EXTRACT - Mercredi 04/09/19 - 19:29La réunion (inutile) de rentrée du gouvernementQuotidien
34s
EXTRACT - Mercredi 04/09/19 - 19:27Quel est le point commun entre Beyoncé et le RN Louis Aliot ?Quotidien
5m
EXTRACT - Mercredi 12/12/18 - 19:31Moment de vérité : à quoi sert une fiche S ?Quotidien
28m
REPLAY - Mercredi 04/09/19 - 19:20Quotidien, première partie du 4 septembre 2019Quotidien
18m
REPLAY - Mardi 09/06/20 - 19:49Quotidien, première partie du 9 juin 2020Quotidien
25m
REPLAY - Mardi 16/06/20 - 19:30Quotidien, première partie du 16 juin 2020Quotidien
29m
REPLAY - Mardi 07/01/20 - 19:24Quotidien, première partie du 7 janvier 2020Quotidien
27m
REPLAY - Lundi 15/06/20 - 19:30Quotidien, première partie du 15 juin 2020Quotidien
28m
REPLAY - Mercredi 13/02/19 - 19:25Quotidien, première partie du 13 février 2019Quotidien
5m
EXTRACT - Lundi 15/03/21 - 20:15Violences entre jeunes : qui sont les responsables ?Quotidien