L’édito de Jean-Michel Aphatie - Ségolène Royal pour unifier la gauche, la fausse bonne idée ?

Dans moins de deux ans, en juin 2024, auront lieu les futures élections européennes. Parmi les figures marquantes de la gauche, Ségolène Royal, qui s’était quelque peu éloignée de la politique, a fait savoir qu’elle avait les armes nécessaires pour unifier la gauche. Une proposition qui peut surprendre notamment suite aux récentes prises de position de l’ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, au sujet d’actes policiers, du Covid, ou bien encore de la guerre en Ukraine.
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
4m38

Quotidien

À suivre