L'Église orthodoxe roumaine s’oppose au patriarche russe et vient en aide aux réfugiés ukrainiens

Pour mieux comprendre la guerre entre la Russie et l’Ukraine, nos reporters se sont rendus à Costinești, en Roumanie. Un point commun rassemble ces trois pays : la religion orthodoxe. Au fur et à mesure que la guerre se poursuit, les conséquences sur les autorités spirituelles grandissent. La faute au patriarche Kirill, patron de l’Église russe. Proche de Vladimir Poutine, il a ogiquement soutenu l’action militaire de ce dernier. Un soutien qui n’est pas du goût de l’église roumaine, pourtant très proche de l’Église russe. Officiellement, l’église roumaine ne condamne pas la prise de position de Kirill. Mais elle a officiellement appelé à venir en aide aux réfugiés ukrainiens présents dans le pays.

4m03
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

7m
2m58
9m