"Les journalistes non-professionnels des terrains de guerre doivent quitter l’Ukraine", alerte Guillaume Briquet, photographe blessé dans une embuscade russe

En Ukraine, près de 2000 journalistes continuent à couvrir le conflit, mais il devient de plus en plus dangereux pour eux d’exercer leur métier. Après SkyNews, TF1 et BFMTV, le photographe suisse Guillaume Briquet a lui aussi été la cible d’attaques russes.

41s
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

1m21
EXTRACT - Mercredi 09/03/22 - 19:42La grosse boulette d’Alexis Corbière sur une info secret défenseQuotidien
2m58
21m
EXTRACT - Mercredi 09/03/22 - 20:35Invité : Michel Scott, reporter de guerre en UkraineQuotidien
12m
EXTRACT - Lundi 07/03/22 - 19:3019h30 Médias – Guerre en Ukraine : les civils pris pour cibleQuotidien