L’heure du bilan : Carla Bruni, l’intruse, Catherine Pégard dans l’illégalité, l’autodérision de Jean-Marc Ayrault et un 49.3 pas comme les autres

Dans son bilan de la semaine, Jean-Michel Aphatie revient dans un premier temps sur la marche contre l’antisémitisme de dimanche dernier à Paris. Et dans le carré de tête parmi les ministres, anciens présidents, Première ministre ou encore représentant des cultes, une personne a fait office d’intruse, en la présence de Carla Bruni. Et ce alors que les organisateurs avaient demandé aux personnalités politiques de ne pas venir avec leur époux ou épouses. Mais Nicolas Sarkozy ne l’a donc pas entendu de cette oreille. La chanteuse a été vue en train de discuter avec François Hollande, alors que cette dernière avait écrit un titre intitulé « Le pingouin », suite à un certain manque de classe de l’ancien président lors de la passation de pouvoir en 2012. Coup de projecteur ensuite sur une seconde intruse, l’ancienne journaliste de 69 ans Catherine Pégard, présidente du Château de Versailles, et qui occuperait ce poste dans l’illégalité alors que la limite d’âge est fixée à 67 ans et à trois mandats, lorsqu’elle débute son quatrième. La Cour des comptes a alerté sur un « détournement de pouvoir ». En cause, Emmanuel Macron, qui refuse de nommer quelqu’un d’autre. Retour ensuite sur l’humour de Jean-Marc Ayrault, invité de Quotidien durant la semaine, se remémorant un ancien fait d’armes. Enfin, le gouvernement a décidé d’innover sur l’annonce de ses 49.3.
En savoir plus sur Jean-Michel Aphatie

Quotidien
5m

Quotidien

À suivre