Londres et Genève claquent la porte au nez d'Éric Zemmour

La politique a cela de passionnant qu’elle évolue très vite : en une dizaine de jours, Éric Zemmour est passé du candidat n°1, suivi et débattu partout au candidat dont on doute finalement de l’intérêt. Depuis 48h, le polémiste traverse le premier gros trou d’air de sa campagne. En plus de sondages défavorables, Éric Zemmour s’est vu poser un lapin par la Royal Institution de Londres qui devait accueillir sa conférence. Un coup dur pour le polémiste : Londres est un passage obligé pour un candidat en recherche de donateurs. Tout comme Genève, ville de nombreux et généreux donateurs, qui a elle aussi refusé de recevoir Éric Zemmour

2m44
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

1m55
EXTRACT - Vendredi 18/03/22 - 19:45L’aveu d’Éric Zemmour qui en dit long sur sa façon de penserQuotidien
12m
2m50
EXTRACT - Jeudi 25/11/21 - 19:38Com’ 2022 : Éric Zemmour lâché par Philippe de VilliersQuotidien
1m54
EXTRACT - Mercredi 24/11/21 - 19:40Com’ 2022 : Éric Zemmour plonge, ses soutiens disparaissentQuotidien
3m40
EXTRACT - Mercredi 10/11/21 - 19:38Com’2022 : Éric Zemmour spame TwitterQuotidien
9m
EXTRACT - Jeudi 04/11/21 - 19:3019h30 Médias : le Covid fait son grand retourQuotidien
3m44
EXTRACT - Mardi 30/11/21 - 19:50Top 3 du pire du clip de candidature d’Éric ZemmourQuotidien
5m00
EXTRACT - Mercredi 19/01/22 - 20:20À Calais, la visite d’Éric Zemmour tourne courtQuotidien
11m
EXTRACT - Lundi 29/11/21 - 19:3019h30 Médias – Variant Omicron : faut-il s’inquiéter ?Quotidien