Manifestation des policiers : une mobilisation très politique

Les policiers s’étaient réunis devant l’Assemblée nationale ce mercredi pour réclamer plus de moyens et plus de sévérité à l’encontre de leurs agresseurs. La mobilisation, organisée quelques jours après la mort d’Éric Masson, voulait aussi rendre hommage à ce policier tué au cours d’une intervention sur un point de deal. À un an de l’élection présidentielle, la manifestation a pris une tournure plus politique que jamais. Tous les partis politiques, à l’exception de la France Insoumise, avaient fait le déplacement pour apporter leur soutien aux forces de l’ordre. Un choix éminemment stratégique lorsque l’on sait que 74% des policiers en activité se disent prêts à voter Rassemblement national selon un récent sondage du CEVIPOF.

4m22

Quotidien

À suivre