Marine Le Pen n'a-t-elle vraiment jamais utilisé le terme de "grand remplacement" comme elle le prétend ?

Vendredi 15 mars, un homme a ouvert le feu sur les fidèles de deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. L’assaillant a fait 50 morts et une cinquantaine de blessés, dont plusieurs sont toujours en urgence absolue ce lundi 18 mars. L’attaquant se réclamait de la théorie du « grand remplacement », popularisé par l’écrivain français Renaud Camus. On en parle avec Paul Larrouturou. Qu’est-ce que la théorie du « grand remplacement » dont se revendique le terroriste de Christchurch ? La théorie est née dans l’esprit de Renaud Camus, un écrivain français très prisé de l’extrême-droite. Il croit voir dans les mouvements de population de ces dernières années une volonté des arrivants de « remplacer » les populations vivant dans les pays qu’ils rejoignent. Largement diffusée par les politiques d’extrême-droite, la théorie du grand remplacement nourrit les discours nationalistes et populistes qui y trouvent une justification de leur politique anti-immigration. Mais Marine Le Pen, elle, assure n'avoir aucune connaissance de cette théorie du grand remplacement. Vraiment ?
En savoir plus sur Yann Barthes

4m13
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

12m
EXTRACT - Mardi 07/06/22 - 19:3019h30 Médias : Jean-Luc Mélenchon est-il anti-flics ?Quotidien
12m
EXTRACT - Vendredi 15/04/22 - 20:1820h15 Express : le déplacement de Marine Le Pen à Avignon perturbéQuotidien
12m
EXTRACT - Lundi 18/10/21 - 20:1520h15 Express : hors caméra, la fébrilité de Marine Le PenQuotidien
12m
11m
EXTRACT - Mardi 08/06/21 - 19:2919h30 Médias : Jean-Luc Mélenchon s'enfonceQuotidien