À l'usine Ferropem, les salariés sur le carreau après le départ des politiques

L'usine FERROPEM, en Savoie, a été au centre de la campagne électorale. L'usine qui fabrique du sillicium a vu défiler tous les candidats à la présidentielle, venus montrer leur soutien aux ouvriers dont les emplois sont menacés. La présence des médias et les aller-retours des politiques n'ont pas suffi : les salariés ont perdu leur bataille, l'usine est désormais fermée. Abda Sall est retourné sur le site de l'usine Ferropem à la veille du second tour avec Roger, un des employés et représentant du personnel, et son collègue, désormais interdits d'entrée dans leur usine.

4m16
Dispo + 30jQuotidien