Le Moment de vérité : à l’ouverture du procès en appel d’Abdelkader Merah

Abdelkader Merah a été condamné pour « association de malfaiteurs » dans l’affaire des attentats de Montauban et de Toulouse perpétrés par son frère, Mohammed Merah. Son procès en appel s’est ouvert ce lundi 25 mars. On en parle avec Salhia Brakhlia. En mars 2012, Mohammed Merah ouvre le feu sur trois militaires et quatre personnes de confession juive, dont trois enfants. Abattu par les forces de l’ordre, le terroriste n’a pas pu être jugé. Ses proches, en revanche, ont été interpellés et doivent encore répondre des liens qui les unissaient à l’assaillant au moment des faits. Abdelkader Merah, le grand frère de Mohammed Merah, a été condamné fin 2017 pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste ». Il a en revanche été acquitté des charges de « complicité d’assassinats » qui pesaient sur lui. L’issue de ce premier procès a choqué les familles des victimes et le parquet de Paris a décidé de faire appel. Il comparaît depuis ce lundi 22 mars au Palais de justice de Paris. Fettah Malki, proche de Mohammed Merah, a été reconnu coupable d’avoir fourni les armes et le gilet pare-balles utilisé par le terroriste. Durant quatre semaines, leur procès en appel se déroulera à Paris.