Le Moment de vérité : le spray pour "marquer" et tracer les casseurs

Après les débordements de samedi 16 mars, le dispositif de sécurité déployé pour l’Acte XIX des gilets jaunes promet d’être renforcé. 5000 policiers et gendarmes seront déployés dans la capitale, avec le renfort des soldats sentinelle pour assurer leurs missions de protection des bâtiments officiels. Pourtant, le 16 mars, un important dispositif policier avait déjà été mis en place, mais n’avait pas permis de contrôler les débordements. La faute à des black blocs très organisés pour éviter les interpellations. Pour ne pas les laisser se fondre dans la masse des autres manifestants, le gouvernement a eu une nouvelle idée : les marquer grâce à un spray spécial pour les retrouver et les interpeller plus facilement.

Outbrain