Procès des écoutes: comment Nicolas Sarkozy a préparé sa riposte

C’est une première dans l’histoire politique française : pour la première fois sous la Vème République, une peine de prison ferme a été requise contre un ancien président. Le Parquet National Financier requiert 4 ans d’emprisonnement, dont deux fermes contre Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite des écoutes. On le rappelle, Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir obtenu des informations confidentielles sur une enquête en cours – le dossier Bettencourt en l’occurrence – en promettant au magistrat Gilbert Azibert un poste de prestige à Monaco en échange de ces informations. C’est Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, qui sera chargé de faire le lien entre les deux hommes. C’est en plaçant la ligne de l’avocat sur écoute que la justice comprend que Nicolas Sarkozy possède un troisième téléphone, secret, avec lequel il échange sous une fausse identité : celle désormais connue de Paul Bismuth. Mardi soir donc, le Parquet national financier n’a pas mâché ses mots contre les trois accusés. Il requiert 4 ans d’emprisonnement, dont deux fermes contre Nicolas Sarkozy. Après l’annonce de ces réquisitions, l’équipe Sarkozy s’est mise en ordre de bataille pour préparer la riposte. Sophie Dupont y était, elle raconte.
En savoir plus sur Yann Barthes

7m
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

2m17
EXTRACT - Mercredi 17/03/21 - 19:36Nicolas Sarkozy : faux départ pour le procès BygmalionQuotidien
7m
BONUS - Dimanche 07/03/21 - 12:00Quotidien ++ : Sarkozy, le coup de tonnerre judiciaireQuotidien
6m
EXTRACT - Mardi 15/06/21 - 20:12Procès Bygmalion : à la barre, Nicolas Sarkozy fait son showQuotidien
3m57
6m
EXTRACT - Vendredi 12/03/21 - 19:30Procès Bygmalion : l’affaire qui a détruit la droiteQuotidien
1m34
EXTRACT - Lundi 23/05/22 - 20:18Damien Abad, un ministre dans la tourmenteJournal de 20 heures