Procès des "Gilets jaunes": du silence et quelques regrets

Le procès des 5 gilets jaunes accusés d’avoir forcé l’entrée d’un ministère au cours d’une manifestation s’est ouvert cette semaine à Paris. Les faits remontent au 5 janvier 2019, en plein « Acte 8 » des gilets jaunes. Grimpés sur un engin élevateur de chantier, plusieurs manifestants défoncent les grilles du ministère des relations avec le Parlement. Ils sont aujourd’hui cinq dans le box des accusés. Azzeddine Ahmed-Chaouch a pu les rencontrer.
En savoir plus sur Yann Barthes

4m18
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien