Profession Président : Emmanuel Macron, lost in translation

On ne le dira jamais assez, parler dans une langue qui n’est pas la sienne c’est s’exposer à des risques inconsidérés. Emmanuel Macron, docteur es langue anglaise, pensait pouvoir échapper à cette règle. Spoiler alert : c’est raté. En déplacement en Australie, le chef de l’État s’est fait avoir par un "faux-ami", ce mot qui ressemble à un terme français mais qui en fait veut dire totalement autre chose en anglais. Le "faux-ami", en l’occurrence, était le mot "delicious" qui veut littéralement dire "délicieux". Très utile si vous voulez complimenter votre homologue australien pour la qualité de sa cuisine… beaucoup moins si vous souhaitez le complimenter sur sa femme. C’est pourtant ce qu’a fait Emmanuel Macron, pensant vanter la sympathie de l’épouse du Premier ministre australien. Alors, quand le chef de l’État lui a dit "your delicious wife" (votre délicieuse épouse, dans son esprit), les Australiens ont compris "votre épouse qui est bonne à bouffer comme un rôti et que j’ai envie de lécher". Pas très élégance à la française. Heureusement, les Australiens ne sont pas du tout du genre à mettre cette bourde totalement involontaire en Une de leurs journaux. À moins que…