Profession président : le bain de foule de l’autoroute du kiff pour Emmanuel Macron

La France recevait lundi l’Espagne à Montauban. Emmanuel Macron a accueilli le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, au cœur de la Préfecture du Tarn et Garonne. Et on sentait bien que notre chef d’État était en manque de bains de foule. Il s’en est donné à cœur-joie. Emmanuel Macron n’a pas eu droit à un bain de foule depuis tellement longtemps qu’on ne se rappelle plus quand. Alors, lundi, lorsqu’il a accueilli le Premier ministre espagnol, il était tout chose devant la foule rassemblée pour leur faire un coucou. En totale roue libre le président : ne sachant plus comment se comporter pendant un bain de foule, il a enquillé toutes ses techniques préférées. Le bisou lancé au loin, le coucou de la main, les mains jointes dites « Namasté », des moulinets avec les poignets et même quelques gestes non-identifiés. De la Préfecture du Tarn et Garonne donc, les deux hommes se sont rendus – à pieds – jusqu’à l’ancien collège des Jésuites, situé à tout juste 130 mètres de là. 130 mètres pendant lesquels Emmanuel Macron était en surkiff total. Il a croisé : une personne vaccinée, un facho, un chômeur, un fan de foot, un amoureux de Pétain et une femme à l’émotion très visible. Le tout sous les cris hallucinants des habitants de Montauban

7m
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

5m
2m32
EXTRACT - Samedi 07/05/22 - 20:00Investiture d'Emmanuel Macron : le top départ d'un nouveau mandatLe Journal du week-end
2m17
EXTRACT - Samedi 07/05/22 - 13:00Investiture d'Emmanuel Macron : un nouveau cap pour un nouveau mandatLe Journal du week-end
5m
EXTRACT - Lundi 15/02/21 - 19:48Castex sans complexe : on nous a cassé notre Premier ministreQuotidien
1m43
EXTRACT - Vendredi 06/05/22 - 20:12Investiture d'Emmanuel Macron samedi : dans les coulisses des préparatifsLe Journal du week-end
1m40
EXTRACT - Dimanche 08/05/22 - 20:02Victoire des alliés : un souvenir très présentLe Journal du week-end
7m
EXTRACT - Vendredi 03/12/21 - 20:1520h15 Express : Bruno Le Maire cajole le secteur du nucléaireQuotidien