"Purification", "5ème colonne", "traîtres" : le discours glaçant aux relents fascistes de Vladimir Poutine

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le président Volodymyr Zelensky s’adresse sans relâche aux médias internationaux pour faire réagir l’Occident. Vladimir Poutine, lui, se fait rare et chacune de ses apparitions est glaçante. Mercredi, lors d’une visio-conférence avec les membres de son gouvernement retransmise à la télévision, le dirigeant russe a fait passer plusieurs messages à l’Occident.

Quotidien
1m32

Quotidien

À suivre