Qui sont les « fâchés pas fachos » que Jean-Luc Mélenchon cherche désespérément à séduire ?

Dimanche, il y a aura 61 duels entre la Nupes et le Rassemblement national. Des duels souvent très serrés. Si Jean-Luc Mélenchon souhaite l’emporter, le leader LFI n’a pas d’autre choix : il doit convaincre les électeurs qui seraient tentés de voter RN de se tourner vers lui. Pour réussi son pari, le patron de la Nupes ne cesse de répéter qu’il ne s’adresse pas aux fachos mais aux fâchés. Une formule qu’il employait déjà en 2012. L’expression va-t-elle suffire à attirer les électeurs de Marine Le Pen ? Pour y répondre, Paul Moisson, Stephen Chattour et Louis de Saxcé ont été à la rencontre de certains d’entre eux à Hayange, en Moselle.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
3m29

Quotidien