Quotidien, deuxième partie du 1 octobre 2019

Retrouvez l’intégralité du replay de la seconde partie de Quotidien du 1er octobre. On retourne à Rouen avec Azzeddine Ahmed-Chaouch pour suivre la manifestation des habitants qui réclament toute la vérité sur l’incendie de l’usine de Lubrizol. En plateau, Yann Barthes reçoit Frédéric Péchenard pour son livre « Lettre à un jeune flic » ainsi qu’Olivier Rousteing et la réalisatrice Anissa Bonnefont pour le film « Wonder Boy ». Frédéric Péchenard est un ancien « Grand » flic : commissaire de police à 24 ans, chef de la section anti-terroriste de la brigade criminelle, numéro 2 de l’anti-gang, chef de la brigade de répression du banditisme, commissaire divisionnaire, chef de la brigade criminelle et enfin directeur général de la police nationale. Il a participé à la libération de la maternelle de Neuilly en 1993, aux premières investigations sur l’attentat de la station Saint-Michel en 1995 et géré l’enquête sur la tuerie du conseil municipal de Nanterre. Aujourd’hui, il est vice-président Les Républicains de la région Île-de-France en charge des questions de sécurité. Il publie « Lettre à un jeune flic », Frédéric Péchenard est sur le plateau de Quotidien pour nous en parler. Il est le petit prodige de Balmain, l’un des créateurs les plus en vogue de la décennie. Il est ami avec le clan Kardashian, le chouchou des plus grandes stars. Lui, c’est Olivier Rousteing, mais cette fois, il a accepté d’être filmé en dehors des défilés et de son bureau qu’il ne quitte quasiment jamais. La réalisatrice Anissa Bonnefont l’a suivi dans ses démarches pour retrouver sa mère biologique. Olivier Rousteing et Anissa Bonnefont pour « Wonder Boy ». Dans son Petit Q, Willy Papa nous explique tout ce qu’il faut savoir sur l’impeachment de Donald Trump, Laurent Macabiès décrypte les matinales politiques dans son Morning Glory, Pablo Mira donne la parole aux Français vrais et Étienne Carbonnier nous emmène à l’Oktoberfest dans son Transpi.