Quotidien, deuxième partie du 10 décembre 2019 avec Abnousse Shalmani, Max Boublil et Anthony Marciano

Retrouvez l’intégralité du replay de la seconde partie de Quotidien du 10 décembre 2019. On continue à parler des retraites avec Paul Larrouturou et, en plateau, Yann Barthès reçoit l’essayiste iranienne Abnousse Shalmani pour « Éloge du métèque » et l’acteur Max Boublil et le réalisateur Anthony Marciano pour « Play ». Paul Larrouturou, Abda Sall et Baptiste Gondouin ont passé la journée au centre CGT Cheminot de la gare de Lyon, là où s’organisent les conducteurs de train grévistes depuis le début du mouvement. Abnousse Shalmani est française, orginaire d’Iran et elle est inclassable. L’essayiste fait la Une du Point sur « Les bons vivants » et a signé avec Catherine Deneuve la tribune sur le « droit d’importuner » après MeToo. Abnousse Shalmani publie « Éloge du métèque » et nous en parle sur le plateau de Quotidien. Et si vous pouviez revoir toute votre vie ? En 1993, Max reçoit sa toute première caméra. Il va passer les vingt années suivantes à tout filmer autour de lui. Dans « Play », le réalisateur Anthony Marciano raconte l’histoire de Max (joué par Max Boublil) à travers les époques et dresse le portrait d’une jeunesse des années 90. Et de son évolution, des premiers rencards à la vie de parent, en passant par l’amour, les soirées et les sorties entre potes. Max Boublil et le réalisateur de « Play », Anthony Marciano sont sur le plateau de Quotidien. Dans son Petit Q, Willy Papa nous parle de la finale de Miss Univers, Laurent Macabiès décrypte les matinales politiques dans son Morning Glory, Étienne Carbonnier nous emmène au Salon du Cheval et Pablo Mira remet ses premiers Haters de Cristal.