Quotidien, deuxième partie du 10 septembre 2019

Retrouvez l’intégralité du replay de la seconde partie de Quotidien du 10 septembre. Paul Larrouturou nous explique tout ce qu’il faut savoir pour comprendre la crise au Monde et Martin Weill tease son nouveau documentaire sur « Le grand complot ». En plateau, Yann Barthes reçoit Mazarine Pingeot pour son livre « Se taire » ainsi que Cyril Lignac et Mercotte pour le retour du « Meilleur pâtissier » sur M6. Ce mardi 10 septembre, plus de 460 journalistes du Monde co-signent une tribune pour réclamer un « droit d’agrément » à leurs actionnaires. Ce droit doit permettre la garantie de l’indépendance du quotidien, en prévision de l’arrivée d’un nouvel actionnaire majoritaire au capital : l’industriel Daniel Kretinsky, qui s’ajoute à Xavier Niel, Mathieu Pigasse et l’ayant droit de Pierre Bergé, Madison Cox. Pour tout comprendre des inquiétudes de la rédaction du Monde, Paul Larrouturou fait le point sur la situation particulière du quotidien. Ils sont convaincus que la Terre est plate et que l’Antarctique est un gigantesque mur de glace qui l’entoure. D’autres sont persuadés que les avions déversent des maladies et contrôlent le temps grâce à leurs « chemtrails ». Eux, ce sont les complotistes. Martin Weill est allé à leur rencontre pour son dernier reportage, « Le Grand Complot ». Mazarine Pingeot est autrice, elle est aussi la fille restée longtemps cachée de François Mitterrand. Dans son derniver ouvrage, « Se taire », elle questionne le poids du silence et la manière dont la société médiatique s’empare des affaires d’agression sexuelle. Mazarine Pingeot est sur le plateau de Quotidien. Depuis sept ans, ils font saliver les téléspectateurs avec des pâtisseries toujours plus extravagantes, toujours plus savoureuses. Cyril Lignac et Mercotte reviennent sur M6 dès le 11 septembre, avec une floppée de nouveaux candidats qui espèrent tous décrocher le sacro-saint titre du « Meilleur pâtissier ». Cyril Lignac et Mercotte sont sur le plateau de Quotidien. Laurent Macabiès décrypte les matinales politiques dans son Morning Glory, Pablo Mira nous parle des Français vrais et de leur rapport aux transports en commun et on parle marathon et vin rouge dans le Transpi d’Étienne Carbonnier.