Quotidien, deuxième partie du 5 juin 2018

Retrouvez l’intégralité de la deuxième partie de Quotidien du 05 juin. En plateau, Yann Barthès reçoit Grégoire Ludig, Quentin Dupieux et Benoît Poelvoorde pour le film "Au poste !" et le journaliste de Complément d’enquête relaxé dans son procès face à Vincent Bolloré, Tristan Waleckx. Avant tout, on parle d’Emmanuel Macron qui a reçu lundi le président du Niger, Mahamadou Issoufou, accusé par de nombreuses ONG de "dérives autoritaires" dans son pays. Interrogé par une journaliste de Rfi sur la question, Emmanuel Macron a laissé passer et assuré de son soutien au président nigérien. Sur le dossier du glyphosate, a priori, tout le monde est concerné, même les enfants. Jacques, un petit garçon de sept ans, en est lui convaincu. Il a adressé une lettre à Emmanuel Macron en personne pour lui demander d’agir et d’interdire l’utilisation de cet herbicide controversé. Paul Larrouturou nous explique tout sur sa démarche. Six parlementaires français se sont rendus au Yémen en toute discrétion ces dernières semaines pour discuter avec la coalition, menée par l’Arabie saoudite, dans le pays en guerre depuis 2014. Leur déplacement interroge, on en parle avec Baptiste des Monstiers. En plateau, Yann Barthès reçoit les acteurs du film "Au poste !" Grégoire Ludig et Benoît Poelvoorde ainsi que son réalisateur, Quentin Dupieux. En plateau toujours, le journaliste Tristan Waleckx, auteur du reportage "Bolloré : un ami qui vous veut du bien" contre lequel l’homme d’affaires a porté plainte pour "diffamation". Tristan Waleckx a été relaxé aujourd’hui, il nous parle de l’enquête, de la plainte de Vincent Bolloré et de ses conséquences. Et toujours, on retrouve le 20h Médias de Lilia Hassaine et Julien Bellver, le Morning Glory de Laurent Macabiès, le Petit Q de Willy Papa, les chroniques Canap et Transpi d’Étienne Carbonnier et le sketch d’Eric et Quentin.

En savoir plus sur Yann Barthes