Quotidien, première partie du 30 avril 2018

Retrouvez l’intégralité de la première partie de Quotidien du 30 avril. Au programme : Yann Barthès reçoit en plateau les journalistes politiques Antton Rouget et Maël Thierry pour parler d’Emmanuel Macron, de ses dépenses de campagne et des coulisses du soir du premier tour. Ils écrivent pour Mediapart (Antton Rouget) ou pour l’Obs (Maël Thierry) et ils ont chacun signé un papier sur Emmanuel Macron. Mediapart questionnent les comptes de campagne d’Emmanuel Macron et l’Obs revient sur les coulisses de la fête à la Rotonde, au soir du premier tour de l’élection présidentielle. Ils sont sur le plateau de Quotidien pour en parler. C’est le sujet de la grande enquête de Mediapart. GL Events, une société évènementielle a accordé des ristournes très importantes sur ses prestations en faveur d’Emmanuel Macron pendant sa campagne électorale. Ristournes qui n’ont été accordées qu’à Emmanuel Macron, contrairement à ce que prétend la société qui assure qu’il s’agit de « ristournes habituelles ». Y-a-t-il eu contrepartie à ces ristournes ? Emmanuel Macron connaissait-il le patron de GL Events ? Cette affaire peut-elle influencer sur la bonne tenue – ou non – des comptes de campagne d’Emmanuel Macron ? Dans l’Obs, Maël Thierry s’est intéressé aux personnalités qui étaient présentes à la Rotonde, au soir du premier tour de l’élection présidentielle. Que sont devenus ses proches d’Emmanuel Macron, venus célébrer en grande pompe l’arrivée de leur candidat au second tour ? Qui a obtenu des postes intéressants ? Qui a encore de l’influence auprès du président ? L’Obs revient sur ces « happy fews ».