Quotidien, première partie du 24 novembre 2020

Au sommaire du replay de la première partie de Quotidien du 24 novembre 2020 : Julien Bellver, Yann Barthès et Paul Larrouturou reviennent en détail sur l’évacuation brutale d’un camp de réfugiés place de la République à Paris et dans son Zoom Lilia Hassaine s’intéresse au volte-face social du PDG de Danone après l’annonce d’un vaste plan de licenciements. Emmanuel Macron prend la parole ce mardi soir et tout le monde espère, a minima, un « allègement » du confinement. D’autres espèrent pouvoir partir au ski cet hiver, mais problème : parmi les régions les plus touchées par le Covid figurent la Savoie, la Haute-Savoie et l’Isère. Difficile donc de prévoir, pour l’heure, une réouverture des stations de ski. L’évacuation par la force d’un camp de réfugiés place de la République à Paris va-t-elle mettre à mal l’article 24 de la loi Sécurité globale ? L’article, qui prévoit d’interdire de filmer les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions, aurait rendu impossible les vidéos tournées lundi soir place de la République. Pourtant, ce sont grâce à ces images que le ministre de l’Intérieur a lui-même qualifié de « choquantes » que les observateurs ont pu témoigner de la situation sur place. S’il ne reconnaît toujours pas sa défaite, Donald Trump a néanmoins consenti à démarrer le processus de transition avec l’équipe de son successeur Joe Biden. Le futur président n’a toutefois pas attendu pour commencer à monter son gouvernement, et c’est très différent de tout ce que l’on a pu voir pendant le mandat de Donald Trump. Julien Bellver débriefe 24h d’actu vue par les médias. Nouveau coup dur pour l’emploi en France : l’entreprise Danone vient d’annoncer son plus grand plan d’économie depuis 100 ans. Une nouvelle qui a surpris ce matin alors que l’entreprise faisait office de modèle de réussite et avait largement communiqué sur ses engagements sociaux et environnementaux.
En savoir plus sur Yann Barthes

Vidéos similaires