"Une idéologie dangereuse", "héritier de Pétain" : Elisabeth Borne charge le Rassemblement national

Plus le Rassemblement national tente de se dédiaboliser, plus la majorité fait son possible pour le re-diaboliser. Dernier exemple en date ce week-end, avec la Première ministre. Au micro de Radio, Elisabeth Borne n’a pas mâché ses mots contre le parti de Marine Le Pen.

Quotidien
1m57

Quotidien

À suivre