Quotidien, première partie du 30 novembre 2020

Au sommaire du replay de la première partie de Quotidien du 30 novembre 2020 : on revient sur la crise politique après la multiplication d’affaires de violences policières avec Julien Bellver, Lilia Hassaine revient sur la question de l’image dans le traitement des bavures policières justement, Paul Larrouturou débriefe la Marche pour les libertés de samedi à Paris et Ambre Chalumeau revient sur le prix Goncourt 2020. Face aux multiplications d’affaires de violences policières, dont la dernière en date celle de Michel Zecler, producteur tabassé sans raison par les forces de l’ordre, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin se retrouvent au cœur d’une crise politique majeure. Face à ces images, l’article 24 de la loi Sécurité Globale est-il encore tenable ? Le ministre de l’Intérieur était auditionné ce lundi devant le Sénat. Faut-il généraliser le port des caméras-piéton pour contrôler le travail des forces de l’ordre ? La proposition, souvent ramenée dans le débat, n’a jamais vraiment aboutie. Lilia Hassaine nous explique pourquoi dans son Zoom. Que s’est-il passé samedi à Paris ? Des milliers de personnes s’étaient rassemblés pour une grande « Marche des libertés », contre les violences policières et contre l’article 24 de la loi Sécurité Globale. Paul Larrouturou était sur place, jusqu’aux tensions qui se sont déroulées en fin de manifestation. Le prix Goncourt 2020 revient à Hervé le Tellier pour son roman « L’anomalie ». Une édition un peu particulière de ce concours littéraire culte, raconté par Ambre Chalumeau dans sa Brigade des Affaires Culturelles.
En savoir plus sur Yann Barthes

Vidéos similaires