La Suède face à la tentation de l’extrême-droite

Dimanche, les élections législatives suédoises ont soufflé les partis de gauche et de droite traditionnels. Aucun d’entre eux n’est parvenu à obtenir la majorité, cassés dans leur élan par la montée de l’extrême-droite dans le pays.Si les partis populistes ont fait une percée plus faible que prévue aux élections - et ne sont pas parvenus à devenir la deuxième force politique du pays - leur large présence va pousser les partis dits traditionnels à des négociations compliquées afin d’obtenir un gouvernement crédible. Valentine Oberti était sur place, à Stockholm. Elle a assisté à la soirée post-électorale des "Démocrates de Suède" (SD) qui n'ont de démocrates que le nom.

Outbrain