Tucker Carlson, le Eric Zemmour américain, pourrait-il se lancer dans la course à la primaire républicaine ?

La campagne pour les primaires républicaines aux Etats-Unis continue et pour l’heure, aucun profil ne tire son épingle du jeu : Donald Trump est trop clivant, Ron DeSantis ne parvient pas à augmenter sa popularité. Mais il se trouve qu’un certain Tucker Carlson cherche du travail après avoir été licencié avec fracas de Fox News où il régnait sans partage. Le motif de son licenciement est un texto raciste découvert par les dirigeants de la chaîne. Pourtant, Tucker Carlson, considéré comme le Eric Zemmour français, est un raciste et suprémaciste blanc notoire. Il suffit de regarder leur propre chaîne pour s’en rendre compte : le New York Times avait qualifié l’émission de Tucker Carlson “d’émission la plus raciste de l’histoire de l’information par câble”. Mais après son licenciement, les audiences de Fox News sont en berne. Donald Trump s’est montré affecté par la nouvelle et a renouvelé son soutien à Tucker Carlson. Et si ce soutien annonçait un tandem Donald Trump-Tucker Carlson pour la présidence de 2024 ? Cela fait plusieurs années que les rumeurs de vice-présidence pour l’ancien animateur de Fox News circulent. Parmi ces soutiens, Sergeï Lavrov, le chef de la diplomatie russe qui a même cité son nom à la tribune de l’ONU. Pour l’heure, Tucker Carlson demeure énigmatique sur son avenir.

Quotidien
3m08

Quotidien

À suivre