"Une belle connerie" : la sortie d’Éric Zemmour sur la remigration ne passe pas, même à l’extrême droite

Alors qu’il dégringole dans les sondages, passant sous la barre des 10% d’intentions de vote, Éric Zemmour a décidé de durcir son discours. Sur M6 dimanche soir, le polémiste a annoncé la création d’un « ministère de la remigration » qui découle de la théorie dite du « grand remplacement ». Une position jugée trop radicale, même par les plus à droite de l’extrême droite.

Quotidien
1m57

Quotidien

À suivre